A Travellerspoint blog

By this Author: Noj

Le Der des Ders / The last one

semi-overcast

Le Der des Ders ! Le voila, mon dernier article. Toutes les bonnes choses ont une fin, et à l’heure actuelle, il me reste 8 jours à passer en Nouvelle Zélande avant mon vol qui me ramènera vers la France.
Mais parlons plutôt de notre wwoofing à Springfield !

The end all wars! Here it is, my last post. All good things come to an end, and at the moment, I have 8 days left to spend in New Zealand before my flight take me back to France.
But let's talk about our wwoofing in Springfield!

IMGP2107.jpgIMGP2106.jpgP1080472.jpgIMGP2129.jpg

Je reviens vers vous comme prévu pour développer cette période d’un peu plus de trois semaines qui nous a fait découvrir un univers, encore une fois, différent de tout ce qu’on avait pu voir à présent.

Certains auront remarqué la coïncidence nominale avec la ville ou se déroulent tous les épisodes de la série animée « Les Simpsons ». Springfield aura profité de cette amusante similitude pour en jouer à petite échelle. En effet, sur le Bar/restaurant ou nous aurons passé nos 3 semaines, sur la vitre est peinte une reproduction de la famille des Simpsons. En face de ce même bar, dans l’unique petit parc du village, trône un pneu peint en rose vif, et creusé de façon à simuler un coup de dent sur le dessus. Les fans de la série auront déjà remarqué le clin d’œil au fameux doughnut d’Homer, le personnage Principal, complètement accro à ces friandises.

I come to you as planned to explain this period of just over three weeks which has shown us a universe, once again, unlike anything we had seen now.
Some have noticed the coincidence with the city where take place all episodes of the cartoon series "The Simpsons". Springfield will take advantage of this similarity fun to play on a small scale. Indeed, on the bar / restaurant’s glass ,we spent our three weeks, is painted a replica of the Simpsons family. In front of that bar, in the only village park, stands a tire painted in bright pink, and carved to simulate a bite on top. Fans of the series will have already noticed the nod to the famous donut that Homer, the main character, is totally addicted to.

P1080714.jpgP1080491.jpg

Mises à part ces ressemblances, le bar de Springfield, ainsi que le restaurant et le Backpacker ou nous résidions, datant de 1875, est tenu par Malcolm et Chris, un couple très sympathique de Kiwis.
Nous rencontrons également Steve, dont je vous ai parlé dans le dernier billet, et nous entendons immédiatement avec lui.

Nos travaux se feront avec lui, puisqu’ayant le rôle de directeur des opérations, et seront très variés. Aucun problème d’ennuis liés à la répétition, ce qui est une très bonne chose !
Le travail variera entre peinture des chambres de l’hotel, de la salle commune du Backpacker et du bar, nettoyage des enclos des cochons et des poules, et autres travaux de maintenance générale.


Apart from these similarities, the Springfield bar, the restaurant and backpacker where we were staying, dating from 1875, is run by Malcolm and Chris, a very nice couple of Kiwis.
We also meet with Steve, which I mentioned in last post, and we immediately felt comfy with him.

Our work will be done with him, being the Director of Operations, and will be very varied. No problem related to repetition, which is a very good thing!
The work will range from painting rooms of the hotel, backpacker and bar living room, cleaning the pens of pigs and chickens, and other general maintenance.

IMGP2125.jpgP1080471.jpgP1080475.jpgP1080480.jpgP1080604.jpgP1080607.jpg

A peine 3 jours après notre arrivée à Springfield, les trois françaises que nous avions rencontré pendant notre séjour à Gisborne nous rejoignent.

Nous nous retrouvons donc à 6 wwoofeurs dans le petit bar de Springfield, apportant une touche de jeunesse et d’ambiance que nos hôtes apprécient beaucoup. Nous passerons de très bons moments en compagnie d’Emilie, petite blonde énergique débordant de peps (une vraie pile électrique ! ), Amélie, sa compagne de voyage, une brune aux grand yeux très calme et apportant un serein équilibre aux cotés d’Emilie, et pour finir Alice, autre blondinette du groupe amenant une certaine bonne humeur et ne manquant pas de sens de l’humour !

Barely three days after our arrival in Springfield, the three French girls we met during our stay in Gisborne joined us.

We are now 6 WWOOFers in the small bar in Springfield, bringing a touch of youth and atmosphere that guests appreciate. We spend a great time in the company of Emilie, energetic little blonde full of life (a real battery power!), Amelie, her traveling companion, a brunette with big eyes, very calm and providing serene balance alongside Emilie , and finally Alice, the other blondie of the group bringing some good mood and never failing sense of humor!

P1080654.jpg

C’est donc avec ces trois agréables Wwoofeuses que nous entreprenons de changer les habitudes très calmes des clients du bar ou nos fous rires, cris et chahuts en tous sens apporteront un peu de vie dans cet endroit bien trop calme.
Mais c’est derrière le bar, en cuisine, que se déroulent toutes les expériences culinaires. Nous sommes en effet autorisés à nous servir en cuisine pour nous préparer nos petits déjeuners et déjeuner. S’engagent d’éminents efforts d’imagination pour apporter chaque jour de l’originalité à nos menus. Nous nous serons régalés, et les filles monteront un vrai fan club de celui qui s’improvisera Créateur Gustatif en matière de salade : Florent.
Nos soirées se font souvent dans le bar, avec Steve, autour d’un verre, de la table de billard, ou tout simplement d’un jeu de carte.

So with these three nice Wwoofers we began to change the very quiet habits of bar customers by our giggles, shouting and heckling in any direction which brought more life in this place far too quiet.

But it is behind the bar, in the kitchen, that takes place every culinary experience. We are indeed allowed to help ourselves in the kitchen to prepare our breakfast and lunch. It leads to creative efforts to make every day an original menu. We'll be entertained, and girls will develop a true fan club dedicated to the one who improvised himself as Taste Creator for salad: Florent.
Our evenings are often in the bar with Steve, a drink from the pool table or just a card game.

P1080575.jpgP1080587.jpgIMGP2166.jpgP1080572.jpgP1080573.jpgP1080651.jpgP1080650.jpg

Coté visite, nous avons pu nous rendre à Akaroa, sur la Banks Peninsula, un petit village se voulant conserver une tradition Française, puisqu’ayant été le lieu d’amarrage de colon Français lors de sa découverte. Toutes les rues sont en Français(on citera par exemple la rue Jolie), mais l’endroit n’est pas grand. Nous mangerons dans un petit restaurant nommé « la Maison », a coté de la mer, avant de reprendre la route direction Springfield.

Nous irons également deux fois à Christchurch, mais l’accès à la partie intéressante de la ville étant fermée, nous « visiterons » un des grands centres commerciaux de la ville. Nous vivrons d’ailleurs une belle secousse lors de notre visite et nous apercevrons que les habitants n’ont pas tendance à sur-réagir même après les derniers phénomènes.

About visit, we were able to go to Akaroa on Banks Peninsula, a small village trying to keep a French tradition, since having been the site of docking of French settlers when discovered. All the streets are French (Examples include street Jolie), but the place is not huge. We ate in a small restaurant called "La Maison", next to the sea before heading back towards Springfield.

We will also go to times in Christchurch, but access to the interesting part of the city being closed, we "visit" one of the big malls of the city. We also live a nice Earthquake during our visit and will find that people tend not to overreact even after the latest events.

P1080532.jpgP1080533.jpgP1080537.jpg

Steve nous emmènera jusqu’à la rivière voisine pour nous permettre d’essayer sa motocross, une petite bombe de 250cm3. Seuls Florent et moi nous y tenterons, et l’expérience s’avérera grisante pour tous les deux !

Steve will take us to the nearby river for us to try his motocross, a little 250cm3 dynamite. Only Florent and I will try and the experience will be great for both!

P1080550.jpgP1080559.jpgP1080546.jpgP1080564.jpgP1080556.jpg

Ce séjour aura été une expérience bien plus humaine qu’agricole, mais c’est également ce coté que nous sommes venus chercher dans le wwoofing.
Nous aurons tous passé d’excellents moment, et au moment du départ, tous avons été surpris par la vitesse à laquelle étaient passées ces trois semaines.

This trip has been more a humane than an agricultural experience, but that’s also the side we came for by wwoofing.
We have all had a great time, and by departure time, all were surprised by the speed at which these three weeks had passed.

P1080499.jpgP1080675.jpgP1080678.jpgP1080710.jpg

Nous avons donc quitté nos hôtes et nos amies Françaises le 11 mai pour reprendre une fois de plus la route, en direction de Dunedin, à 5 heures de route.

La route fût longue, mais à notre arrivée, après s’être quelque peu perdus à 5 minutes de notre destination finale, le « Général Gary Pearson des armées de sa Majesté la Reine Elisabeth II » nous a chaleureusement accueilli chez lui.
Du changement dans nos récentes habitudes s’annonce, mais je laisserai le soin à Yoann et Florent de relater cette nouvelle aventure dans un prochain billet !

Je raccroche donc ma plume virtuelle pour laisser soin à mes deux amis de poursuivre ce fabuleux récit et de continuer de transcrire toutes ces belles aventures !

Sur ce, je vous dis à tous aurevoir, à bientôt pour certains, et Merci à tous de nous avoir suivis pendant ces quelques mois !
We left our guests and our French friends on May 11 to hit once again the road towards Dunedin, 5 hours away.

The road was long, but when we arrived, having been lost some 5 minutes from our final destination, "General Gary Pearson of Her Majesty Queen Elizabeth II armies” has warmly welcomed us.
Change in our habits is coming, but I leave Yoann and Florent the charge of relating this new adventure in a future post!

So I hang up my virtual pen to let my two friends the care of continuing this amazing story and continuing to transcribe all these exciting adventures!

With that, I tell you all goodbye; see you later for some, and thanks to all for having followed us during these few months!

Cheers Bros !! That was Bloody Sweet As ;)

Johann

Posted by Noj 05:26 Archived in New Zealand Comments (1)

Nos premiers pas dans l'île du Sud /Our first southern steps

semi-overcast

Apres ce beau voyage sur notre ferry le Santa Maria, nous voila sur l’île du sud !
Petite pointe de nostalgie, le Nord est fini, mais l’excitation prend rapidement la relève, en effet les opportunités qui s’offrent à nous sont énormes maintenant !

Nous nous mettons en route pour la petite ville de Tasman, dans la région de Nelson, ou nous attend notre prochain hôte : Anna.
Anna est une quarantenaire souriante au premier abord, née russe, puis a migré en Israël dès ses 9 ans, et habite en Nouvelle Zélande depuis 2 ans.
Son mari est médecin en Israël et elle vit seule avec Aviram son fils de 17 ans, et Michal, sa fille de 12 ans.

After this beautiful trip on our Ferry , The Santa Maria, we’re on the south Island !
We feel a little spleen as North is done, but excitement comes soon to replace it. Indeed, we now have loads of new opportunities !

We hit the road to Tasman, little town in Nelson’s Region, where our next host, Anna, is expecting us.
Anna is a quarantine, smiling woman at first sight. She was born Russian, then moved to Israel when she was 9 years old. She has now been living in New Zealand for 2 years.
Her husband is a Doctor in Israel and she lives alone with her two children : her son Aviram, 17 yo, and her daughter Michal, 12yo.

1.jpg

Elle nous dit qu’elle a quitté son pays pour changer de mode de vie.
Tout commence bien, l’endroit est agréable, il y a de l’espace !

She tells us she left her country to change her lifestyle.
It looks like a good start, place is comfy, and there is plenty of space !

2.jpg2-bis.jpg

En effet, la propriété est un grand verger de pommes, avec deux lacs, des grands hangars, et des anciens locaux administratifs réaménagés pour qu’Anna et sa famille y habitent en attendant de retaper leur maison.

Indeed, the property is a huge apple orchard, with two ponds, big sheds and old administrative offices refurbished so Anna and her family can live in temporary whilst their house is being repaired.

2-ter.jpg

Nous sommes logés dans les petites maisonnettes autrefois réservées aux travailleurs dans les champs.
Nous avons tout ce qu’il faut, une cuisine, des fourneaux, un évier, et une chambre ou nous avons chacun notre matelas. L’endroit est un peu en pente, mais on n’est pas difficiles, tout nous va !

Dès le début, nous sentons qu’Anna est près de son argent. Elle en parle tout le temps, et si l’on lui demande comment était sa matinée, elle nous dressera le bilan financier de ses courses. Elle nous annoncera également que si l’on souhaite utiliser internet, il nous faudra payer 5$ par semaine par personne, et 2$ par personne pour chaque machine à laver le linge.

Nous sommes étonnés, en effet, elle nous demande une heure de travail de plus que tous les autres hôtes, et nous demande de payer pour des services que nous n’avons jamais eu à payer auparavant.

Mais bon nous passons, chaque personne est différente, et chaque hôte établi les règles. Nous nous y plions et payons la dîme.

Nous apprendrons à nos dépends qu’elle ne voulait à aucun moment qu’on utilise la connexion sans fil puisqu’un soir elle prendra Yoann entre quatre yeux alors qu’il téléphonait pour lui faire la morale en lui disant qu’elle était déçue de notre attitude. Notre incompréhension se transforme petit à petit en véritable étonnement puisqu’elle prend cette histoire très à cœur et ne nous ouvre plus la porte de sa maison. Nous ne prendrons plus aucun repas avec elle ni avec sa famille puisqu’elle nous fera manger dans notre maisonnette. Le contact se fera de plus en plus rare et elle ira jusqu'à nous claquer la porte au nez alors pendant que je lui pose une question.

Nous sommes plutôt déconcertés puisque nous avions plutôt bien travaillé et n’avions pas compté nos heures jusqu’alors, s’investissant dans notre travail, qui nous plaisait bien.
Nous aurons construit 3 bibliothèques, retapé deux murs, et nettoyé tout son jardin.

We are housed in the little houses in the past reserved for orchard pickers.
We have all we need, a kitchen, an oven, a sink, and a room where we all have our own mattress. The place is a bit pitched, but we’re not picky, everything is fine!

We feel from the beginning that Anna is a bit stingy. She is talking about money at any time, and if we ask her about her morning, she’ll draw us a balance of her accounts. She’ll also announce us that if we need to use her internet connection, we’ll have to pay 5$ per person and per week, and also 2$ per laundry machine.

It lets us astonished, indeed, she asks an hour of work more than every other hosts we had before, and asks us to pay for some facilities we never had to pay for before.

Anyway, everyone is different, and every host writes his own rules. We comply with those rules and pay our taxes.

We’ll learn on the job that she never expected us to use her WiFi, as one night she’ll rag on Yoann as he was giving a phone call and tell him she was extremely disappointed by our behavior.

Our incomprehension will gradually turn into a real amazement as she took this story really seriously and don’t open her house door anymore for us. We won’t have any more meals with her or her family as she’ll make us eat in our little house. Contact will be more and more rare and she’ll her door without a look as I was asking her something.
We then felt a bit troubled as we had been working well and never counted our work time, which we liked.
We’ll have built three libraries, repaired two walls and cleaned up all her garden.

3.jpg4.jpg5.jpg6.jpg7.jpg8.jpg9.jpg10.jpg11.jpg12.jpg

Mise à part l’ambiance avec Anna, nous nous serons bien amusé, et aurons fait la connaissance de Julia, une Parisienne très rigolote. Nous aurons également fêté mon anniversaire comme il se doit en goutant quelques variétés de bières locales dans un bar très sympa, avant de terminer dans un autre bar plus dansant, ou nous rencontrerons de sacrés personnages !

Apart from the atmosphere with Anna, we will have had a real good time together and have met Julia, a Parisian very funny. We have also celebrated my birthday as it should while tasting a few varieties of local beer in a very nice bar, before ending at another bar more dancing and met some real characters!

13.jpg14.jpg15.jpg16.jpg17.jpg18.jpg

Après ces bonnes soirées, retour à la réalité et à notre hôte antipathique.
Nous décidons de trouver une nouvelle destination au plus vite, et en 48h plions bagages. Elle nous demandera quand même de travailler le jour de notre départ, nous obligeant à partir à 15h30.

Mais comme RIEN n’entame notre bonne humeur, nous passons à autre chose et continuons notre chemin avec un itinéraire plus que prometteur ! C’est parti pour quelques jours dans le van !

Nous commencerons notre road trip par une visite des alentours du parc national Abel Tasman. N’étant pas équipés pour la marche et les nuits en gites coutant cher, nous décidons de faire le tour par la route.

Nous commencerons par visiter le sud est du parc et nous arrêtons à de nombreux points de vues avant de nous arrêter au Harwood Hole, ou Trou de Harwood, célèbre pour sa profondeur : 176m.

After these good evening, back to reality and to our unsympathetic host.
We decided to find quickly a new destination, and within 48hours we bend luggage. She asked us to work even the day of our departure, forcing us to leave at 15:30.

But as nothing erodes our good mood, we move on and continue our journey with a route more than promising! Let’s go for few days in the van!

We begin our road trip with a visit around the Abel Tasman National Park. Not being equipped for walking and nights in cottages were expensive, we decided to go round by the road.

We began by visiting the south of the park and we stopped at many points of view before we stopped at Harwood’s Hole, famous for its depth: 176m.

19.jpg20.jpg

Nous commencerons notre marche de 45 minutes de jour et dans un début de brume pour arriver devant ce phénomène naturel dans un complet brouillard qui donnera a la scène un aspect presque mystique voire glauque.

Le trou était d’un diamètre impressionnant, et d’une profondeur à donner le vertige. Nous sommes restés à une bonne distance du bord car il n’y avait pas de barrières.

Le temps brumeux ne nous a pas permit de prendre de photos, mais cette image restera gravée dans nos mémoires !

La première partie du retour jusqu’au parking se fera au crépuscule puis très vite dans le noir le plus total, dans une forêt pleine de brume tout juste éclairée par nos deux lampes frontales. Ambiance Garantie !!!

Nous dormirons sur place profitant du parking avec eau courante et tables de pic nique pour diner.

We began our 45-minute walk in daylight and in a beginning of mist to arrive in front of this natural phenomenon in a complete fog which gives the scene an almost mystical or even glaucous atmosphere.

The hole diameter was impressive, and depth to make you dizzy. We stayed at a safe distance from the edge because there were no barriers.

The foggy weather didn’t allow us to take photos, but this image will remain engraved in our memories!

The first part of the return to the parking will be at dusk and soon in total darkness, in a forest full of mist just informed by our two headlamps. Atmosphere Guaranteed!

We will sleep on site enjoying the park with running water and picnic tables for dining.

21.jpg

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[J’interromps cet article pour vous faire part d’un évènement nouveau puisque nous venons de vivre notre première secousse sismique à l’instant où je tape cet article. Le sol a bougé successivement de gauche à droite deux ou trois fois, rien d’important, mais de quoi faire vaciller les lampes du plafond. L’effet est surprenant quand au départ on pense que quelqu’un a claqué une porte trop fort et qu’on sens la vibration se prolonger… Enfin rien de grave, revenons à nos moutons.]

[I interrupt this article to share with you a new event since we have just experienced our first earthquake at the moment I type this article. The floor moved successively from left to right two or three times, nothing major, but enough to shake the ceiling lamps. The effect is surprising when at first we thought somebody slammed a door too hard but the vibration finally lasted ... but nothing serious, let us return to our post.]
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le lendemain matin nous repartons en quête de nouvelles images et au cours des deux jours suivants, nous verrons successivement :

« Te Waikoropupu Springs » qui sont les eaux les plus claires du monde (en effet quand on croit voir une profondeur d’un mètre seulement, il y a environ 2,70 mètres)

The next morning we were back on the road searching for new images and over the next two days, we will successively see :

“Te Waikoropupu Springs” that are the clearest waters in the world (in fact when we think we see a depth of one meter, there are about 2.70 meters)

22.jpg23.jpg24.jpg

« Totaranui Bay » et un de ses points de vue « Skinner Point »

« Totaranui Bay » and one of its point of view « Skinner Point »

25.jpg26.jpg

« Cape Foulwind », point d’arrêt des cars de touristes pour ses belles vues

« Cape Foulwind », checkpoint for every tourists bus for its beautiful views

27.jpg28.jpg

« Truman Track », une petite ballade donnant sur de magnifiques criques et un des plus grands arbres de l’ile du sud : Rimu

« Truman Track », a short walk ending on wonderful creeks and one of the tallest trees in South Island : Rimu

29.jpg30.jpg

« Dolomite Point » avec ses rochers en forme de crèpes nommés les « Pancakes Rocks »

« Dolomite Point » with its pancake formed rocks, so called « Pancakes Rocks »

31.jpg32.jpg33.jpg

Et pour finir le dernier jour nous vîmes les magnifiques paysages d’Arthur’s Pass et de Castle Hill.

And to finish, the last day we saw the amazing landscapes of Arthur’s Pass and Castle Hill.

34.jpg35.jpg36.jpg37.jpg38.jpg39.jpg40.jpg

Apres toutes ces belles choses, nous nous demandions comment allait bien pouvoir être notre prochain wwoofing.
Tout ce que nous savions était que c’était un Hotel/Restaurant/Auberge de Jeunesse à 50 kms a l’ouest de Christchurch.

Allions nous être dans un backpacker bondé à payer notre propre nourriture ? Comment allait être le travail quotidien ?

Voila maintenant deux jours que nous sommes là, et agréablement surpris !

Nous avons sympathisé avec le cuisinier, Steve, 27 ans qui vivait à Christchurch lorsque le dernier Séisme lui a pris son restaurant, et son appartement. Il a décidé de quitter la ville pour venir vivre ici, et son recul est un exemple car quand il nous a expliqué son arrivée, il nous a dit que finalement, s’il n’y avait pas eu de séisme, il n’aurait pas acheté de moto ! C’est peut etre drole, mais cet amateur de moto cross est heureux d’etre la maintenant et de travailler avec deux chefs (nos hôtes Malcolm et Chris) dont il peut beaucoup apprendre en cuisine !

Nous décrirons plus amplement ce woofing dans un prochain billet, mais ici tout s’annonce agréable !

After all these beautiful things, we wondered how would be our next wwoofing.
All we knew was that it was a Hotel / Restaurant / Hostel 50 kilometers on the west of Christchurch.

Would we be in a crowded backpacker to pay our own food? What would be the daily work?

It’s been now two days we're here, and pleasantly surprised!

We sympathized with the chef, Steve, 27 who lived in Christchurch when the last earthquake took his restaurant, and his apartment. He decided to leave the city to come and live here, and its decline is an example. When he explained us his arrival, he told us that ultimately, if there had been no earthquake, he would not have purchased a bike! It may be funny, but this motocross amateur is pleased to be there now and work with two Chefs (our hosts Malcolm and Chris) he can learn a lot from in the kitchen!

We will describe more fully that woofing in a future post, but here everything looks nice!

Posted by Noj 01:22 Archived in New Zealand Comments (1)

De Kaitaia à Dargaville / From Kaitaia to Dargaville

Tout d’abord, un GRAND MERCI à tous ceux qui continuent de nous suivre et de nous encourager dans notre voyage, vos pensées et vos mots nous vont droits au cœur !
Comme nous avons pris un peu de retard sur la tenue de notre blog nous sommes obligés de résumer assez rapidement toutes les excursions et tous les moments que nous vivons.
Il y en a tellement à raconter, mais ne vous en faites pas, nous vous transmettons l’essentiel !

Firstly, a BIG THANK YOU to all who keep following us and encouraging us in our journey, your thoughts and words go straight to our hearts!
As we are running a bit late on updating our blog we have to quickly summarize all excursions and all the times we live.
There's so much to tell, but do not worry, we provide the essentials!

Donc apres cette expédition en van, nous arrivons à Kaitaia, petit village du Nord Ouest ou nous attendent Pete, Sabrina, et leurs enfants Nina et Pepita. (Si si, ce sont leurs prénoms)
Nous faisons donc la connaissance d’une charmante famille Kiwi d’origine Australienne et de leur chien, un affectueux Jack Russel nommée Pipi (ici encore, aucune blague).
Pete, sosie officiel du Père Noel est un coutelier. Il possède son atelier et sa marque de couteaux : « Shark Knives ».
Sabrina, elle, s’occupe de toute la partie « verte » de la maison, le jardin, et l’ail qu’elle vend dans différents marchés aux cotés des couteaux de Pete.
Les enfants ont 12 et 10 ans, et sont déjà très éveillées pour leur âge. Elles ont une sacrée tchatche et nous sommes surs de ne pas nous ennuyer avec elles.

So after this expedition, we arrived in Kaitaia, a small village in the North West where Pete, Sabrina, and their children Nina and Pepita (yes that are their names) were expecting us.
So we met a lovely Kiwi family with Australian origins and their dog, a lovely Jack Russell named Pipi.
Pete, Official Santa Claus impersonator is a knifemaker. He has his workshop and his own brand of knives, "Shark Knives."
Sabrina handles all the "green" part of the property : garden, and garlic which she sells in different markets alongside Pete knives.
The children are 12 and 10 years, and are already awake for their age. They are quite talkative and we are sure not to get bored with them.

IMGP0907.jpgIMGP1049.jpgIMGP1051.jpgIMGP1052.jpg

Notre wwoofing ici ne dure pas très longtemps puisque nous ne restons que 9 jours, du 2 au 11 janvier. Nos travaux consistent à récolter de l’ail, des fèves, et quelques cosses noires appelées « lupin » (à prononcer : lou-pine), nettoyer les gousses d’ail et les pendre pour qu’elles sèchent, réparer un enclos de canard, tondre la pelouse, préparer du pesto avec le basilic du jardin, promener la chèvre. Le travail le plus physique aura été avec le voisin lorsque nous auront installé des canalisations souterraines pour permettre à une marre de se vider vers un autre bassin

Our wwoofing here do not last very long because we only stay 9 days, from January 2 to 11. Our work includes harvest of garlic, beans, and some black pods called "lupin", clean the garlic cloves and hang them to dry, repair a duck pen, mow the lawn, prepare the pesto with basil from the garden, walk the goat. The most physical work has been with the neighbor when we have installed underground pipes to allow a pond to drain into another basin.

IMGP0868.jpgIMGP0914.jpgIMGP0932.jpgIMGP1020.jpgIMGP1035.jpg

Sabrina nous emmènera avec elle au marché de Kaitaia pour vivre une expérience sympathique qu’est la vente des couteaux.
Elle nous expliquera sa théorie selon laquelle les hommes sont attirés par les couteaux mais leurs compagnes les empêchent de s’approcher de trop près. Apres quelques minutes, la théorie est déjà confirmée !

Sabrina took us with her to the market and it was a good experience for us to see what the sale of knives looks like.
She will explain his theory that men are attracted by knives but their wives will prevent them from approaching too close. After a few minutes, the theory is already confirmed!

IMGP0943.jpgIMGP0944.jpgIMGP0946.jpg

Le lendemain nous partons pour un petit tour en bus pour visiter la célèbre « ninety miles beach » et monter au point le plus au nord de la Nouvelle Zélande : Cape Reinga.
Lors de ce tour nous aurons des paysages magnifiques d’une plage qui n’en finit presque jamais, des sensations nouvelles puisque nous dévalerons des dunes de sable sur des luges fournies par la compagnie, un topo historique et mystique des différents points que nous traversons, et la visite d’un musée-boutique exhibant des troncs de Kauris (arbres énormes vivant environ 2000 ans) vieux de 45000 ans.

The next day we leave for a ride by bus to visit the famous “ninety mile beach ", and climb to the northernst point of New Zealand: Cape Reinga.
During this tour we'll have beautiful scenery of a beach that almost never ends, new sensations as we tried sand dunes tobogganing on sleds provided by the company, a topographical, historical and mystic explanation of different things we go through , and a museum shop exhibiting truncated Kauris (huge trees living about 2000 years) older than 45,000 years.

090120112183.jpg090120112184.jpgIMGP0966.jpgIMGP0967.jpgIMGP0965.jpgDSC_0208.jpgDSC_0220.jpgIMGP0987.jpgIMGP1008.jpgIMGP1011.jpgIMGP1015.jpg

De retour à Kaitaia, nous terminons notre temps la bas en profitant de notre si sympathique famille. Nous leur préparerons un gratin dauphinois et des crêpes pour notre dernier repas chez eux.

Back to Kaitaia, we finish our time over there enjoying our so nice family. We prepare them a Gratin Dauphinois and French crepes for our last meal at home.

IMGP1045.jpgIMGP1048.jpg

Nous partirons le 11 janvier de Kaitaia pour prendre la route pendant 2 jours en direction du sud et de Dargaville ou nous attendent nos futurs hôtes.
Durant ces deux jours nous auront l’occasion de voir le plus vieux Kaori encore vivant de la nouvelle zélande. Il a 500 ans et fait près de 60 mètres de haut.

We will leave Kaitaia on Jan. 11th to take the road for two days. We’ll drive south to Dargaville where our future hosts are waiting for us.
During these two days we will have the opportunity to see the oldest still living Kaori New Zealand. It is 500 years old and is almost 60 meters high.

DSC_0249.jpgDSC_0257.jpgIMGP1077.jpgIMGP1082.jpg

Nous passerons une soirée sur la plage à faire un feu de camp et manger devant le soleil couchant.
Le lendemain nous profiterons de cette grande plage de Baylys Beach pour surfer un peu, même si les vagues sont un peu difficiles, nous nous motivons pour une petite session.
Ce sera donc apres deux jours de détente que nous rejoindrons notre nouveau wwoofing à Dargaville, ville de la « Kumara », espèce de patate douce très savoureuse.
A suivre !

We spend a night on the beach to make a campfire and eat before the sun.
The next day we take advantage of this great range of Baylys Beach surf a little, even if the waves are a little hard to ride, but we motivated ourselves for a small session.
This will be after two days of relaxation that we reach our new wwoofing in Dargaville, City of "Kumara", a sort of sweet potatoes very tasty.

To be continued!

DSC_0265.jpgDSC_0266.jpgDSC_0272.jpgDSC_0278.jpg

Posted by Noj 16:43 Archived in New Zealand Comments (4)

Nous sommes de retour ! / We're Back !

sunny

Bonjour à tous,

Après un long moment d'absence on va essayer de vous raconter nos deux dernières semaines, avec des bon moments mais aussi des moins bons ...

Tout d'abord nous avons quitté le 25th décembre Warkwoth où nous avons passé deux magnifique semaines (bien que très pluvieuses) à découvrir différentes plages (Omaha beach, Tawharanui reserve, Scandrett bay …) et à travailler pour eux (couper la pelouse, ramasser les mauvaises herbes ou les crottes de cheval). Nous avons aussi passé le réveillon de Noel chez eux avec des gâteaux suisse, un sapin bien décoré et même des chocolats (suisse ! ) en cadeaux ! Une bonne soirée pour la fin d'un sympathique woofing chez eux.

Hello everyone,

After a long absence we will try to tell you our last two weeks, with good moments and less good ones ...

First we left the 25th December Warkwoth where we spent two wonderful weeks (although very wet) to explore different beaches (Omaha Beach, Tawharanui reserve, Scandrett bay ...) and work for them (cut the lawn, pick up weeds or horse dung). We also spent Christmas Eve at home with a Swiss cake, a well-decorated Christmas tree and even chocolates (Swiss ones!) As gifts! Good evening to end a nice wwoofing home.

IMGP0691.jpgIMGP0699.jpgIMGP0700.jpgIMGP0707.jpgIMGP0708.jpgIMGP0715.jpgIMGP0724.jpgIMGP0750.jpg

Nous avons réussi a dégoter un nouveau woofing plus haut, à Kerikeri, dans la magnifique et fameuse Bay of island ! Super, on va enfin pouvoir monter au nord et découvrir cette région dès le 28 décembre.
Nous avons donc 3 jours à faire dans le van … Trois jour qui vont vite se transformer en 1 semaine …

En effet après avoir suivi la côte Est et s'être arrêté dans de magnifiques endroits tel que Mangawai, Matapouri (deux des plus belles baies qu'on ai vu !) ou Pahia (avec une magnifique balade dans la mangrove !) nous arrivons le 28 à Kerikeri pour le woofing.

We managed to find a new woofing above, in Kerikeri in the beautiful and famous Bay of Islands! Great, we can finally go north and explore this region since Dec. 28.
So we have three days to stay in the van ... Three day that will soon turn into one week ...

Indeed, after following the East Coast and have stopped in beautiful places such as Mangawai, Matapouri (two of the most beautiful bays we've seen!) Or Pahia (with a beautiful walk through the mangroves!) We get the 28th to Kerikeri for woofing.

IMGP0729.jpgIMGP0782.jpgIMGP0784.jpg

Alors que nous étions à quelques rues de leur maison à Kerikeri nous décidons des les appeler. Une femme décroche, nous lui disons que nous sommes les nouveaux wwoofers français et aimerions savoir à quel numéro elle habite. Elle nous répondra qu'elle nous avez oublié, qu'elle n'a plus de place pour nous et qu'elle a pas pu nous prévenir avant … Nous n'avons donc plus d'endroit où loger et sommes à Kerikeri avec notre van et en voyages depuis déjà 3 jours. On a connu mieux !
Et comme un malheur n'arrive jamais seul le PC de Johann nous lâche dans la nuit, nous décidons donc de repartir au sud vers Whangarei, la plus grosse ville du Northland, pour trouver un réparateur.

Seul point positif à Kerikeri fut l'achat de nos planches de surf ! Enfin ! Après des semaines de recherche nous avons nos boards, prets à rider en Nouvelle Zelande !

Nous passons donc deux jours à Whangarei où nous faisons quelque couses pour le van notamment des enceintes, un gaz cooker, des couverts et de la nourriture. Nous sommes prets pour partir pour le réveillon du premier de l'an ! Nous avons aussi trouvé un woofing plus au nord à Kaitaia, mais pas avant le 2 janvier … Il va falloir patienter en van. Mais avant nous voulons voir la mer qui nous manque terriblement.
Nous décidons donc de passer l'après midi et la nuit a Whangarei heads (ou Ocean bay) … Une moment mémorable !
Tout d'abord nous avons enfin pu essayer nos planches de surf ! Quel bonheur ! L'endroit est superbe, le style et la maitrise ne sont pas encore là mais on prend déjà beaucoup de plaisir et c'est ça qui compte !
Ensuite nous souhaitions utiliser pour la première fois notre camping gaz en faisant de simple pâtes, mais nous n'avions plus d'eau. Nous allons donc demander à la maison la plus proche de nous en dépanner un peu. Des kiwis nous ouvrent et nous remplissent nos bouteilles tout en nous proposant une bière que nous acceptons. C'est le début d'une grande soirée d'hospitalité kiwi ! Nous sommes resté chez eux jusqu'à 2h du matin à parler de tout et de rien et à manger et boire du vin ! Les Neo Zélandais sont des gens extrêmement gentil, serviable et conviviaux. Nous avons depuis presque 2 mois déjà pu le vérifier a maintes reprises !

While we were a few blocks from their house in Kerikeri we decide to call them. A woman picks up, we say we're the new French WWOOFers and would like to know what number she lived. She answered that she had forgotten that she had no room for us and she could not warn us before ... So we have nowhere to stay and we are with our van in Kerikeri and travel for three days already. We’ve known better situation !
And as a misfortune never comes alone so Johann laptop dies in the night, so we decide to go back south to Whangarei, the largest city in Northland, to find a repairer.

Only positive thing in Kerikeri was the purchase of our surfboards! Finally! After weeks of research we have our boards, ready to ride in New Zealand!

We're now two days in Whangarei where we do some sewing for the van including speakers, a gas cooker, cutlery and food. We are ready to leave for Eve of New Year's! We also found a woofing further north to Kaitaia, but not before January 2 ... We'll have to wait in the van.
But before we’d like to see the sea that we miss terribly.
We decide to spend the afternoon and night Whangarei Heads (Ocean or bay) ... A memorable moment!
First we were finally able to try out our surfboards! What happiness! The location is superb, the style and mastery are not there yet but it already takes a lot of fun and that's what counts!
Then we wanted to use for our first camping gas by making a simple pasta, but we had no water. We'll ask the nearest house to help us a bit. Kiwi people open us and we fill our bottles while offering us a beer we accept. This is the beginning of a great evening of kiwi hospitality!
We stayed home until 2am to talk about anything and everything and eat and drink wine! New Zealanders are extremely nice people, helpful and friendly. We've had almost 2 months here now and have been able to verify many times!

IMGP0817.jpgIMGP0818.jpgIMGP0815.jpgIMGP0824.jpgIMGP0823.jpg

Le lendemain nous sommes déjà le 31 décembre et il nous faut déscendre sur Pakiri où nous souhaitions passer le réveillon. Ce sont deux français "Popof" et Antoine qui nous en ont parlé à Kerikeri quelques jours plus tôt. Nous avons décider de les prendre a Whangarei et d'y aller ensemble puisqu'ils n'ont pas de voiture.
Nous les trouvons donc au bord de la route, sac à dos et tente comme tout bon auto-stoppeur, mais au même moment deux allemandes nous demandent si on ne peut pas les descendre sur Auckland. Nous n'allons pas si loin mais acceptons de les avancer un peu. Après quelques kilomètres, elles décident de nous accompagner à Pakiri et faire le nouvel an la bas. Nous sommes non plus deux mais 6 dans notre bon vieux Econovan en direction du réveillon 2010-2011 !

Ce réveillon aura d'ailleurs été une grosse blague ! Ce qui devait être un gros festival n'était en fait qu'une 60aine de personnes se retrouvant au milieux d'un champ avec de la musique et sans même un décompte. Il parait que c'est souvent comme ça ici … Rien de bien grave ça fait aussi parti du trip !

The next day we're already on December 31 and we have to descend on Pakiri where we wanted to spend Christmas Eve. We are with two French "Popof" and Antoine who we spoke to Kerikeri few days earlier. We decided to take them in Whangarei and go together because they have no car.
We are therefore at the roadside, backpack and tent like any good hitchhiker, but at the same time two German asking us if we can descend on Auckland. We're not going that far but agree to move a little. After a few miles, they decide to follow us Pakiri and make new year's eve with us. We are no longer two, but 6 in our good old Econovan towards Eve 2010-2011!

This Christmas Eve has also been a big joke! What was supposed to be a big festival was in fact a 60 people “party” find themselves in the midst of a field with music and without even a countdown. It seems that it's often like that here ... Nothing too serious it is also part of the trip!

IMGP0826.jpgIMGP0828.jpgIMGP0830.jpg

Nous commençons dès le lendemain (le 1er) à remonter au nord puisque de la route nous attend pour arriver le deux janvier à Kaitaia notre 3éme woofing. Nous déposons les filles à Whangarei tandis que nous nous installons, toujours avec les deux Français, à Helena baie pour la nuit.
Nous mangeons sous un ciel rempli d'étoiles filantes et nous profitons de cette magnifique baie pour nager dès le matin à la sortie du lit ! Encore un endroit incroyable, si naturel et peu fréquenté !

We begin the day after (1st january) to go north because we have a lot of road to do to reach our 3rd woofing in Kaitaia. We leave the German Girls in Whangarei while we sit, still with two French, in Helena Bay for the night.
We ate under a sky filled with shooting stars and we took this beautiful bay to swim in the morning at the output of bed! Another incredible place, so natural and unfrequented!

IMGP0837.jpgIMGP0838.jpgIMGP0856.jpgIMGP0857.jpg

Enfin après 9 jours depuis notre dernier wwofing, après avoir déposé nos amis français à Kerikeri, après avoir vécu 9 jours dans le van dont 2 jours à 6, nous prenons la direction de Kaitaia, la porte des 90milles beach pour notre 3éme woofing et premier de l'an 2011 !

Finally after nine days since our last wwofing, after depositing our French friends in Kerikeri, having spent 9 days in the van with 2 days at 6 people, we take the direction of Kaitaia, the door of the 90 miles beach where is our 3rd woofing and first of Year 2011!

Alors bonne année à tous !
So happy new year!

Posted by Noj 19:53 Archived in New Zealand Comments (5)

Nouveau Départ / New Start

sunny

Nous avons donc quitté Joanne et Harold, non sans un petit pincement au cœur en voyant l'émotion qui envahissait Joanne... Mine de rien nous avions commencé à nous attacher à cette famille ! Mais notre voyage continue et nous voila donc dans notre van. Un nouveau départ donc... Nous nous regardons en nous disant qu'il y a peu de temps nous découvrions à peine cette famille et leur propriété alors qu'à ce moment nous leur disions au-revoir de loin.

We left Joanne and Harold, not without a twinge of heart on seeing the emotion that invaded Joanne ... Casually we began to be attached to this family! But our journey continues and here we are in our van. So a new start ... We look each other telling us that few times ago we were discovering this family and their property while at that time we told them goodbye from afar.

Le temps passe vite, il nous faut profiter de tout ! C'est sur ce constat que nous roulons en direction de notre nouvelle famille d'accueil.
Nous nous arrêtons dans un petit village pour manger, et nous trouvons un bar Belge. Qui dit bar Belge dit bonne bière ! Nous décidons donc d'y manger et de prendre une Leffe. Brune pour Yo, blonde pour moi. Nous nous essaierons aux moules gratinées. Sacrée taille pour un sacré goût ! Nous nous sommes régalés !

Time flies, we must take advantage of everything! It is with this realization that we drive to our new family home.
We stop in a small village to eat, and we find a Belgian bar. And who says Belgian bar says good beer! So we decide to eat there and take a Leffe. A brown one for Yo, a blonde for me. We try grilled mussels. Big size for a holy taste! We feasted!

IMGP0397.jpg
IMGP0398.jpgIMGP0400.jpg

Nous avons repris la route direction "Warkworth", ville de notre destination où nous attendaient nos nouveaux hôtes.
Nous avons suivi leurs indications et avons trouvé très facilement leur propriété.
Au début nous avons cru nous être trompé lorsque nous avons aperçu la maison. un bâtiment tout neuf au style moderne, ne ressemblant pas du tout à une ferme. Nous n'y avons réellement cru que lorsque nous avons vu Denise agiter la main à travers la vitre du salon.

We took the road towards "Warkworth" city of our destination where we were waited by our hosts.
We followed their directions and easily found their property.
At first we thought we made a mistake when we saw the house. A new building in modern style, not resembling at all farms. We did really believed that when we saw Denise shaking the hand through the lounge window.

IMGP0413.jpgIMGP0415.jpgIMGP0416.jpgIMGP0418.jpg

Nous nous sommes présentés et avons fait la connaissance de la famille Bauer. Denise et Urs, les parents, ainsi que Dario, et Franca les enfants.
Denise nous a fait faire le tour de la propriété, et nous sommes restés admiratifs de la beauté des lieux. Nous avons également rencontré Luna, la chienne de la maison, une Border Colley très amicale et extrêmement affectueuse, ainsi que leurs 5 chèvres, leurs deux chevaux, et leurs deux chats.

We introduced ourselves and made the acquaintance of the family Bauer. Denise and Urs, the parents, and Dario, and Franca, the children.
Denise gave us a tour of the property, and we stood admiring the beauty of the place. We also met Luna, the dog, a Border Collie very friendly and extremely affectionate, and their 5 goats, their two horses and two cats.

IMGP0414.jpg

Denise nous a ensuite montré notre logement.
A l'étage d'un hangar/atelier, se trouve notre appartement. Une cuisine, une salle de bain, une chambre avec un lit, le deuxième lit se trouvant dans le salon.

Denise then showed us our accomodation.
On the first floor of a shed / workshop, you will find our flat. Kitchen, bathroom, bedroom with a bed, the second bed in the lounge.

IMGP0412.jpgIMGP0411.jpgIMGP0410.jpgIMGP0409.jpg

Le grand standing donc...

Après un diner très agréable où nous faisons plus ample connaissance avec la famille nous montons nous coucher avec le sentiment d'être tombés sur une famille très sympathique. Sentiment confirmé dès le lendemain lorsque Denise nous attend pour le petit déjeuner avec une carte, des tonnes d'informations sur la région, avec les lieux à découvrir, et une tonne de bonne humeur.

Nous travaillons 4 heures par jour et le reste du temps nous visiterons les alentours.
Pour l'instant nos travaux ont été de l'arrachage de chardon, du ramassage de crottin de cheval ainsi que du désherbage.

Cette après midi nous sommes monté un peu plus au nord pour commencer notre exploration du coin. Nous avons commencé par Omaha Beach, une grande plage de sable fin. Très agréable, et la fraicheur de l'eau ne nous a pas arrêtés, nous sommes allés prendre un bon bain de mer et en avons profité pour inaugurer l'appareil photo de Yoann qui permet de prendre des photos sous l'eau !

High standing...

After a nice dinner where we get acquainted with the family we went to bed with the feeling of having fallen on a very nice family. Feeling confirmed the next day when Denise is waiting for us for breakfast with a map, tons of information about the area, with places to explore, and a ton of fun.

We work four hours per day and the rest of the time we visit the area.
For now our work has been grubbing thistles, collection of horse manure and weeding.

This afternoon we went a little further north to begin our exploration of the area. We started with Omaha Beach, a beach of fine sand. Very nice, and the freshness of the water does not stop us, we went to take a good swim and took the opportunity to inaugurate Yoann’s camera that can take pictures underwater!

2010_12_11-183.jpg2010_12_11-183-2.jpgIMGP0427.jpgIMGP0424.jpg

Demain nous partons pour la journée visiter une réserve naturelle et nager avec les poissons à Goat Island.
Un nouvel article à suivre...

Tomorrow we leave for the day to visit a nature reserve and swim with the fish on Goat Island.
A new article to follow ...

Posted by Noj 03:50 Archived in New Zealand Comments (6)

(Entries 1 - 5 of 8) Page [1] 2 »