A Travellerspoint blog

Nos premiers pas dans l'île du Sud /Our first southern steps

semi-overcast

Apres ce beau voyage sur notre ferry le Santa Maria, nous voila sur l’île du sud !
Petite pointe de nostalgie, le Nord est fini, mais l’excitation prend rapidement la relève, en effet les opportunités qui s’offrent à nous sont énormes maintenant !

Nous nous mettons en route pour la petite ville de Tasman, dans la région de Nelson, ou nous attend notre prochain hôte : Anna.
Anna est une quarantenaire souriante au premier abord, née russe, puis a migré en Israël dès ses 9 ans, et habite en Nouvelle Zélande depuis 2 ans.
Son mari est médecin en Israël et elle vit seule avec Aviram son fils de 17 ans, et Michal, sa fille de 12 ans.

After this beautiful trip on our Ferry , The Santa Maria, we’re on the south Island !
We feel a little spleen as North is done, but excitement comes soon to replace it. Indeed, we now have loads of new opportunities !

We hit the road to Tasman, little town in Nelson’s Region, where our next host, Anna, is expecting us.
Anna is a quarantine, smiling woman at first sight. She was born Russian, then moved to Israel when she was 9 years old. She has now been living in New Zealand for 2 years.
Her husband is a Doctor in Israel and she lives alone with her two children : her son Aviram, 17 yo, and her daughter Michal, 12yo.

1.jpg

Elle nous dit qu’elle a quitté son pays pour changer de mode de vie.
Tout commence bien, l’endroit est agréable, il y a de l’espace !

She tells us she left her country to change her lifestyle.
It looks like a good start, place is comfy, and there is plenty of space !

2.jpg2-bis.jpg

En effet, la propriété est un grand verger de pommes, avec deux lacs, des grands hangars, et des anciens locaux administratifs réaménagés pour qu’Anna et sa famille y habitent en attendant de retaper leur maison.

Indeed, the property is a huge apple orchard, with two ponds, big sheds and old administrative offices refurbished so Anna and her family can live in temporary whilst their house is being repaired.

2-ter.jpg

Nous sommes logés dans les petites maisonnettes autrefois réservées aux travailleurs dans les champs.
Nous avons tout ce qu’il faut, une cuisine, des fourneaux, un évier, et une chambre ou nous avons chacun notre matelas. L’endroit est un peu en pente, mais on n’est pas difficiles, tout nous va !

Dès le début, nous sentons qu’Anna est près de son argent. Elle en parle tout le temps, et si l’on lui demande comment était sa matinée, elle nous dressera le bilan financier de ses courses. Elle nous annoncera également que si l’on souhaite utiliser internet, il nous faudra payer 5$ par semaine par personne, et 2$ par personne pour chaque machine à laver le linge.

Nous sommes étonnés, en effet, elle nous demande une heure de travail de plus que tous les autres hôtes, et nous demande de payer pour des services que nous n’avons jamais eu à payer auparavant.

Mais bon nous passons, chaque personne est différente, et chaque hôte établi les règles. Nous nous y plions et payons la dîme.

Nous apprendrons à nos dépends qu’elle ne voulait à aucun moment qu’on utilise la connexion sans fil puisqu’un soir elle prendra Yoann entre quatre yeux alors qu’il téléphonait pour lui faire la morale en lui disant qu’elle était déçue de notre attitude. Notre incompréhension se transforme petit à petit en véritable étonnement puisqu’elle prend cette histoire très à cœur et ne nous ouvre plus la porte de sa maison. Nous ne prendrons plus aucun repas avec elle ni avec sa famille puisqu’elle nous fera manger dans notre maisonnette. Le contact se fera de plus en plus rare et elle ira jusqu'à nous claquer la porte au nez alors pendant que je lui pose une question.

Nous sommes plutôt déconcertés puisque nous avions plutôt bien travaillé et n’avions pas compté nos heures jusqu’alors, s’investissant dans notre travail, qui nous plaisait bien.
Nous aurons construit 3 bibliothèques, retapé deux murs, et nettoyé tout son jardin.

We are housed in the little houses in the past reserved for orchard pickers.
We have all we need, a kitchen, an oven, a sink, and a room where we all have our own mattress. The place is a bit pitched, but we’re not picky, everything is fine!

We feel from the beginning that Anna is a bit stingy. She is talking about money at any time, and if we ask her about her morning, she’ll draw us a balance of her accounts. She’ll also announce us that if we need to use her internet connection, we’ll have to pay 5$ per person and per week, and also 2$ per laundry machine.

It lets us astonished, indeed, she asks an hour of work more than every other hosts we had before, and asks us to pay for some facilities we never had to pay for before.

Anyway, everyone is different, and every host writes his own rules. We comply with those rules and pay our taxes.

We’ll learn on the job that she never expected us to use her WiFi, as one night she’ll rag on Yoann as he was giving a phone call and tell him she was extremely disappointed by our behavior.

Our incomprehension will gradually turn into a real amazement as she took this story really seriously and don’t open her house door anymore for us. We won’t have any more meals with her or her family as she’ll make us eat in our little house. Contact will be more and more rare and she’ll her door without a look as I was asking her something.
We then felt a bit troubled as we had been working well and never counted our work time, which we liked.
We’ll have built three libraries, repaired two walls and cleaned up all her garden.

3.jpg4.jpg5.jpg6.jpg7.jpg8.jpg9.jpg10.jpg11.jpg12.jpg

Mise à part l’ambiance avec Anna, nous nous serons bien amusé, et aurons fait la connaissance de Julia, une Parisienne très rigolote. Nous aurons également fêté mon anniversaire comme il se doit en goutant quelques variétés de bières locales dans un bar très sympa, avant de terminer dans un autre bar plus dansant, ou nous rencontrerons de sacrés personnages !

Apart from the atmosphere with Anna, we will have had a real good time together and have met Julia, a Parisian very funny. We have also celebrated my birthday as it should while tasting a few varieties of local beer in a very nice bar, before ending at another bar more dancing and met some real characters!

13.jpg14.jpg15.jpg16.jpg17.jpg18.jpg

Après ces bonnes soirées, retour à la réalité et à notre hôte antipathique.
Nous décidons de trouver une nouvelle destination au plus vite, et en 48h plions bagages. Elle nous demandera quand même de travailler le jour de notre départ, nous obligeant à partir à 15h30.

Mais comme RIEN n’entame notre bonne humeur, nous passons à autre chose et continuons notre chemin avec un itinéraire plus que prometteur ! C’est parti pour quelques jours dans le van !

Nous commencerons notre road trip par une visite des alentours du parc national Abel Tasman. N’étant pas équipés pour la marche et les nuits en gites coutant cher, nous décidons de faire le tour par la route.

Nous commencerons par visiter le sud est du parc et nous arrêtons à de nombreux points de vues avant de nous arrêter au Harwood Hole, ou Trou de Harwood, célèbre pour sa profondeur : 176m.

After these good evening, back to reality and to our unsympathetic host.
We decided to find quickly a new destination, and within 48hours we bend luggage. She asked us to work even the day of our departure, forcing us to leave at 15:30.

But as nothing erodes our good mood, we move on and continue our journey with a route more than promising! Let’s go for few days in the van!

We begin our road trip with a visit around the Abel Tasman National Park. Not being equipped for walking and nights in cottages were expensive, we decided to go round by the road.

We began by visiting the south of the park and we stopped at many points of view before we stopped at Harwood’s Hole, famous for its depth: 176m.

19.jpg20.jpg

Nous commencerons notre marche de 45 minutes de jour et dans un début de brume pour arriver devant ce phénomène naturel dans un complet brouillard qui donnera a la scène un aspect presque mystique voire glauque.

Le trou était d’un diamètre impressionnant, et d’une profondeur à donner le vertige. Nous sommes restés à une bonne distance du bord car il n’y avait pas de barrières.

Le temps brumeux ne nous a pas permit de prendre de photos, mais cette image restera gravée dans nos mémoires !

La première partie du retour jusqu’au parking se fera au crépuscule puis très vite dans le noir le plus total, dans une forêt pleine de brume tout juste éclairée par nos deux lampes frontales. Ambiance Garantie !!!

Nous dormirons sur place profitant du parking avec eau courante et tables de pic nique pour diner.

We began our 45-minute walk in daylight and in a beginning of mist to arrive in front of this natural phenomenon in a complete fog which gives the scene an almost mystical or even glaucous atmosphere.

The hole diameter was impressive, and depth to make you dizzy. We stayed at a safe distance from the edge because there were no barriers.

The foggy weather didn’t allow us to take photos, but this image will remain engraved in our memories!

The first part of the return to the parking will be at dusk and soon in total darkness, in a forest full of mist just informed by our two headlamps. Atmosphere Guaranteed!

We will sleep on site enjoying the park with running water and picnic tables for dining.

21.jpg

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[J’interromps cet article pour vous faire part d’un évènement nouveau puisque nous venons de vivre notre première secousse sismique à l’instant où je tape cet article. Le sol a bougé successivement de gauche à droite deux ou trois fois, rien d’important, mais de quoi faire vaciller les lampes du plafond. L’effet est surprenant quand au départ on pense que quelqu’un a claqué une porte trop fort et qu’on sens la vibration se prolonger… Enfin rien de grave, revenons à nos moutons.]

[I interrupt this article to share with you a new event since we have just experienced our first earthquake at the moment I type this article. The floor moved successively from left to right two or three times, nothing major, but enough to shake the ceiling lamps. The effect is surprising when at first we thought somebody slammed a door too hard but the vibration finally lasted ... but nothing serious, let us return to our post.]
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le lendemain matin nous repartons en quête de nouvelles images et au cours des deux jours suivants, nous verrons successivement :

« Te Waikoropupu Springs » qui sont les eaux les plus claires du monde (en effet quand on croit voir une profondeur d’un mètre seulement, il y a environ 2,70 mètres)

The next morning we were back on the road searching for new images and over the next two days, we will successively see :

“Te Waikoropupu Springs” that are the clearest waters in the world (in fact when we think we see a depth of one meter, there are about 2.70 meters)

22.jpg23.jpg24.jpg

« Totaranui Bay » et un de ses points de vue « Skinner Point »

« Totaranui Bay » and one of its point of view « Skinner Point »

25.jpg26.jpg

« Cape Foulwind », point d’arrêt des cars de touristes pour ses belles vues

« Cape Foulwind », checkpoint for every tourists bus for its beautiful views

27.jpg28.jpg

« Truman Track », une petite ballade donnant sur de magnifiques criques et un des plus grands arbres de l’ile du sud : Rimu

« Truman Track », a short walk ending on wonderful creeks and one of the tallest trees in South Island : Rimu

29.jpg30.jpg

« Dolomite Point » avec ses rochers en forme de crèpes nommés les « Pancakes Rocks »

« Dolomite Point » with its pancake formed rocks, so called « Pancakes Rocks »

31.jpg32.jpg33.jpg

Et pour finir le dernier jour nous vîmes les magnifiques paysages d’Arthur’s Pass et de Castle Hill.

And to finish, the last day we saw the amazing landscapes of Arthur’s Pass and Castle Hill.

34.jpg35.jpg36.jpg37.jpg38.jpg39.jpg40.jpg

Apres toutes ces belles choses, nous nous demandions comment allait bien pouvoir être notre prochain wwoofing.
Tout ce que nous savions était que c’était un Hotel/Restaurant/Auberge de Jeunesse à 50 kms a l’ouest de Christchurch.

Allions nous être dans un backpacker bondé à payer notre propre nourriture ? Comment allait être le travail quotidien ?

Voila maintenant deux jours que nous sommes là, et agréablement surpris !

Nous avons sympathisé avec le cuisinier, Steve, 27 ans qui vivait à Christchurch lorsque le dernier Séisme lui a pris son restaurant, et son appartement. Il a décidé de quitter la ville pour venir vivre ici, et son recul est un exemple car quand il nous a expliqué son arrivée, il nous a dit que finalement, s’il n’y avait pas eu de séisme, il n’aurait pas acheté de moto ! C’est peut etre drole, mais cet amateur de moto cross est heureux d’etre la maintenant et de travailler avec deux chefs (nos hôtes Malcolm et Chris) dont il peut beaucoup apprendre en cuisine !

Nous décrirons plus amplement ce woofing dans un prochain billet, mais ici tout s’annonce agréable !

After all these beautiful things, we wondered how would be our next wwoofing.
All we knew was that it was a Hotel / Restaurant / Hostel 50 kilometers on the west of Christchurch.

Would we be in a crowded backpacker to pay our own food? What would be the daily work?

It’s been now two days we're here, and pleasantly surprised!

We sympathized with the chef, Steve, 27 who lived in Christchurch when the last earthquake took his restaurant, and his apartment. He decided to leave the city to come and live here, and its decline is an example. When he explained us his arrival, he told us that ultimately, if there had been no earthquake, he would not have purchased a bike! It may be funny, but this motocross amateur is pleased to be there now and work with two Chefs (our hosts Malcolm and Chris) he can learn a lot from in the kitchen!

We will describe more fully that woofing in a future post, but here everything looks nice!

Posted by Noj 01:22 Archived in New Zealand

Email this entryFacebookStumbleUpon

Table of contents

Comments

Le style est fluide et agréable, très imagé tout en finesse... tu nous emmènes au bout du monde!!

by Mjo

Comments on this blog entry are now closed to non-Travellerspoint members. You can still leave a comment if you are a member of Travellerspoint.

Enter your Travellerspoint login details below

( What's this? )

If you aren't a member of Travellerspoint yet, you can join for free.

Join Travellerspoint